terrasse en keboni

Comment entretenir une terrasse en bois ?


Une terrasse en bois ne demande pas beaucoup d’entretien, surtout si vous la laissez griser !

Néanmoins, il faut nettoyer sa terrasse en bois au minimum deux fois par an. En particulier lorsque la terrasse est orientée au Nord, avec l’apparition de mousses. Pour enlever la mousse, qui a tendance à se développer sur les parties ombragées et sous les pots, vous pouvez utiliser le vinaigre blanc pur, un produit respectueux de l’environnement et peu cher.

Pas besoin de poncer, de nettoyer avec un jet à haute pression ou de décaper en profondeur : une terrasse en bois naturel se nettoie tout simplement avec du savon et de l’eau !

Vous pouvez également utiliser de l’eau de javel diluée à 10% ou du savon noir.

Le brossage est l’option la moins chère et la moins agressive. Un balai à brosse dure peut se révéler un outil de nettoyage très efficace si vous l’associez à de l’huile de coude !

Nettoyage des terrasse en bois de type IPE : Si vous avez envie de conserver sa couleur brun-rougeâtre, il vous faudra nettoyer votre terrasse plus régulièrement et recourir à l’utilisation d’un saturateur.

Par contre, pour nettoyer de vieilles tâches incrustées en profondeur, il est malheureusement nécessaire de recourir au décapage.


Pour les terrasses de plus de 30m2, il peut être judicieux de louer une machine pour faciliter le nettoyage. Pour les terrasses vraiment sales il existe également des lessives spécifiques pour le bois.

Mode d’emploi pour nettoyer sa terrasse en bois naturel

  • Balayer la terrasse
  • Mettre le produit lavant dans de l’eau chaude (laisser dissoudre ¼ d’heure si le produit est sous forme de granulés)
  • Mouiller abondamment le bois, l’idéal est de nettoyer par temps de pluie !
  • Appliquer l’agent lavant à l’aide d’un arrosoir, laisser agir 15 minutes
  • Brosser au balai brosse dans le sens des fibres du bois
  • Rincer abondamment tout en brossant pour éliminer les résidus de produit
  • Répéter l’opération en cas de terrasse fortement encrassée

Comment dégriser facilement sa terrasse ?

Terrasse en thermofrêne

Tous les bois ont tendance à griser naturellement. Le nettoyage à la brosse a déjà une action dégrisante mais si vous souhaitez conserver la teinte d’origine du bois, il existe des produits dégriseurs. Les produits à base d’acide oxalique par exemple (appelé aussi ‘sel d’oseille’) agissent comme un éclaircissant en dissolvant les tanins et les diverses colorations extérieures au bois.
Veillez à bien respecter les instructions des fabricants.

Mode d’emploi pour dégriser sa terrasse
– Balayer soigneusement la terrasse
– Appliquer généreusement le produit avec un pinceau large ou mieux, avec un pulvérisateur
– Laisser agir pendant un quart d’heure environ
– Brosser légèrement, en insistant sur les parties les plus sales
– Rincer abondamment, tout en brossant

A savoir : il est quasiment impossible de retrouver la teinte du bois en son état neuf mais un bon produit doit permettre de s’en approcher.

terrasse bois bord de piscine

Pour ou contre l’application d’une huile ?

Une terrasse grisée avec un aspect patiné peut avoir autant de charme sinon plus qu’un ouvrage régulièrement huilé au saturateur. La première sera en tous cas bien plus facile à entretenir !

Les produits filmogènes tels que le vernis ou la lasure sont à éviter. Les produits adaptés, ce sont les saturateurs.
En principe, l’application du saturateur n’a pas d’incidence sur la durée de vie du bois. Mais l’action hydrofuge de l’huile prolonge la souplesse naturelle des fibres du bois, limite l’évaporation de son humidité naturelle et ralentit ainsi la formation des fissures. L’huile du saturateur agit donc comme la crème sur la peau ! De plus, un bois huilé est plus facile à nettoyer qu’un bois naturel.

Attention cependant à la qualité du saturateur. Le produit étant lui-même putrescible, il s’altère au contact de la chaleur, rancit, se pigmente pour finalement assombrir le bois : il faut donc éviter de l’utiliser trop fréquemment pour ne pas altérer la couleur naturelle du bois.
La couche doit être très mince de manière à ne pas former de pellicule. Il faut éviter de charger le bois avec du produit. Il est donc préférable de voir l’huile s’estomper au bout d’un temps, plutôt que de conserver des « flaques » locales, perdues dans un ensemble de bois gris.