Portrait de Hubert

Ensemble, réalisons votre jardin

Portrait de Hubert

Portrait de Hubert, Conducteur de travaux

Le parcours…

Après un Bac STAV*, Hubert suit un BTS ‘Aménagements Paysagers’ en alternance chez HYDRAVERT à Nîmes.
Il intègre ensuite l’ITIAPE, l’école qui forme les ingénieurs paysagistes avec une formation de 3 ans en alternance.
Nous le recrutons à ce moment-là comme apprenti. Il débute au sein de notre Bureau d’Etudes et travaille plus particulièrement sur les dossiers de marchés publics puis assiste le Conducteur de Travaux dans la conduite des chantiers.
A la fin de sa formation, l’entreprise l’engage comme Conducteur de Travaux pour les marchés de Création.

 

 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

En classe de seconde, Hubert cherchait sa voie. C’est grâce à une Conseillère d’Orientation qu’il choisi le métier de paysagiste. En fait, depuis qu’il était enfant, il aidait son père à la réalisation d’aménagements dans le jardin familial et cela lui plaisait bien. Alors, pourquoi ne pas en faire son métier ? D’une nature joviale, toujours en mouvement et aimant le grand air, il avait trouvé sa voie…

 

 

 

Ce qui lui plaît dans son métier

La diversité des travaux d’aménagements paysagers qui fait que chaque chantier est différent, avec des problématiques techniques particulières.

Les échanges avec les équipes sur le terrain car elles lui apportent un soutien majeur en lui permettant de progresser en technicité.

Le suivi économique des chantiers, car l’objectif d’un Conducteur de Travaux c’est aussi d’assurer la rentabilité des chantiers !

Hubert, Conducteur de travaux chez BERGER JARDINS

Les qualités nécessaires pour ce ‘Chef d’Orchestre’ bien particulier

Avoir un très bon relationnel, que ce soit pour satisfaire les Clients ou communiquer avec les équipes sur le terrain. En effet, le Conducteur de Travaux fait le lien entre le Bureau d’Etudes qui a conçu le projet, les ouvriers & Chefs d’équipe qui réalisent les travaux et le Client. C’est un véritable chef d’orchestre qui doit planifier, organiser et anticiper les travaux.
Résister au stress avec les aléas sur les chantiers où il faut réagir rapidement dans la prise de décision (pannes d’engins, retard de livraison, contrainte technique ou climatique…)
Avoir une vue d’ensemble pour suivre plusieurs chantiers en même temps s’en s’égarer !
Savoir prendre de la distance, ne pas mettre trop d’affect dans son travail pour concilier vie professionnelle et vie privée car les journées sont bien chargées en temps et en émotions …

 

 

Selon Hubert, le maître mot de ce métier passionnant c’est L’ANTICIPATION !
Car anticiper, c’est assurer le bon déroulement des chantiers.
C’est la satisfaction d’avoir rempli sa mission !

 

 

Projets d’avenir

Si on lui demande comment il se voit dans 10 ans, il répond qu’il serait tenté par l’aspect commercial du métier, c’est-à-dire concevoir des projets d’aménagements paysagers et les défendre auprès de clients.

Avec la volonté de toujours progresser, Hubert nous quitte dans quelques mois pour tenter l’aventure en Nouvelle Zélande et s’enrichir de nouvelles expériences. On lui souhaite beaucoup de réussite dans cette nouvelle étape professionnelle !

 

*Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant