Un jardin sans entretien

Ensemble, réalisons votre jardin

Un jardin sans entretien

Comment créer un jardin sans entretien ?

Que vous ayez une maison principale ou secondaire, l’entretien du jardin peut être une réelle contrainte : pas le temps, pas l’envie, plus la force… Bien sûr, vous pouvez nous confier vos travaux d’entretien, mais il est également possible de concevoir un jardin sans entretien (ou presque !).

Remplacer les haies végétales par des brise-vue et/ou des murets

 

 

claustras bois et voile d'ombrage

 

Quoi de plus rébarbatif que de tailler sa haie chaque année et même deux fois par an lorsqu’elle devient envahissante ? Sauf peut-être pour les adeptes du taille-haie …
Lorsque l’on vieillit ou que l’on n’a pas le temps, on se dit que remplacer la haie végétale par des claustras ou une clôture est une très bonne solution ! Pour les petits jardins, cela permet de gagner un espace supplémentaire pour créer un coin cosy !

 

 

 

Il faut alors adapter les brise-vue au style du jardin : choisir le bon matériau en fonction du style de la maison et de vos envies : bois, aluminium, gabions… Pensez au vis-à-vis et préférez une clôture occultante si vous voulez éviter les regards indiscrets…

terrasse avec claustras décoratifs
muret gabions et claustra aluminium

 

 

 

 

Brise-vue en aluminium & muret en gabions apportent un peu d’intimité à ce coin salon au bord de la piscine…
Si vous n’avez pas de vis-à-vis, vous pouvez moduler le niveau d’occultation des brise-vue et ainsi laisser passer la lumière entre les lames.

 

 

 

 

 

Panneaux en lames résine occultantes côté hamac et plaques d’ardoises ajourées pour séparer l’espace sans cloisonner…

brise-vue en ardoise et lames résine
mur platoflex

 

Si la haie se trouve à l’intérieur de votre jardin, pourquoi ne pas la remplacer par un mur coloré ? Il a l’avantage de mettre une touche de couleur dans le jardin.
Les ouvertures réduisent l’impression de cloisonnement et prolongent la vue sur une autre partie du jardin.

Pour les haies basses, les murets en pierre, en traverses de Chêne ou en pieux de schiste structurent l’espace de manière très naturelle…

muret ardoise
bien choisir son abri de jardin BERGER JARDINS BERGER JARDINS
pieux de schiste

Plantez des végétaux qui demandent peu d’entretien

 

Dans un premier temps, il faut sélectionnez des arbres, arbustes, graminées ou vivaces adaptés à votre climat, mais aussi à la nature du sol de votre jardin et son exposition, afin d’éviter au maximum le recours à l’arrosage et l’utilisation de fertilisants.

 

Vivaces & graminées pour remplacer le gazon

 

En effet, en plantant des massifs de vivaces couvre-sol vous évitez le désherbage en couvrant la terre et vous évitez l’arrosage car se sont des plantes économes en eau (sauf la première année de plantation où il faut arroser pour assurer la reprise des végétaux).
Beaucoup de graminées et vivaces ne demandent presque pas d’entretien et restent en place de nombreuses années. Pensez aussi à planter des bambous non traçants, pour un effet visuel garanti !

 

Arbustes pour haies

 

Si vous souhaitez conserver des haies végétales, privilégiez les variétés champêtres qui demandent moins de taille par rapport aux haies de conifères qu’il faut tailler tous les ans et même deux fois par an pour conserver un aspect de jardin à la française.

 

•  Arbustes à floraison printanière : forsythia, lilas, seringat, viorne, oranger du Mexique, spirée, weigelia…

Le retour de la permaculture au potager
potager en jardinière

Pour le potager, privilégiez la permaculture ! En effet, cette technique de culture encourage le paillage du sol et limite ainsi au maximum les arrosages et les apports d’engrais.

 

Les avantages du paillage sont nombreux :
• Réguler la température du sol, pour mieux lutter contre le gel ou la sécheresse
• Freiner le développement des adventices
• Ralentir l’évaporation de l’eau
• Enrichir le sol en matière organique

 

 

Recycler ses déchets verts* pour pailler son sol : une démarche écologique à privilégier !
* tonte, taille, plantes indésirables (sans graines !), feuilles des arbres, résidus des légumes récoltés…

Créez un jardin sec

Si, malgré ces quelques conseils, vous trouvez que votre jardin demande toujours trop d’entretien, il faut alors repenser complètement vos aménagements et créer un ‘jardin sec’.

Attention ! Jardin sec ne veut pas dire jardin aride ! C’est simplement le fait de choisir des végétaux qui ne demandent pas d’arrosage au delà de la première année de plantation et qui résistent bien à la chaleur. Le jardin sec c’est aussi privilégier le minéral, recourir au paillage…

 

Retrouvez tous nos conseils dans le prochain article sur comment créer un jardin sec !

 

 

 

Les photos ‘JARDINS D’EXCELLENCE’ sont de Mathieu LE GALL