6 avantages des toits végétalisés

par | 2 Jan 2021

Avec la tendance architecturale des toits plats et des toits-terrasses, les toits végétalisés ne sont plus réservés aux cabanes abandonnées au fond des bois.

En effet, les procédés de végétalisation sont maintenant bien maîtrisés. Ils permettent de démocratiser ces types de toits. Dans certaines communes, le Plan Local d’Urbanisme impose même un toit végétalisé pour toute installation de structure à toit plat (abri voiture, abri piscine ou abri de jardin). Découvrez les 6 avantages des toits végétalisés.

Isolation de la maison 

En effet, l’été, les toits-terrasses végétalisés permettent de limiter l’usage de la climatisation grâce à la végétation. Celle-ci intercepte les radiations solaires. C’est ainsi que le flux de chaleur à travers le toit est réduit, notamment grâce à l’évapotranspiration. Inversement, en hiver, les toits végétalisés limitent la perte de chaleur.

Prolongation de la durée de vie du toit

Les toits végétalisés sont protégés des radiations UV et des variations de température qui ont tendance à détériorer les revêtements des toits.

Amélioration de la biodiversité

 Revégétaliser une surface de toit, surtout en ville, c’est créer un lieu propice à la reproduction de la faune (surtout des insectes et des oiseaux). Depuis plusieurs années, des ruches s’installent même sur les toits, ainsi que des potagers.

Limitation du ruissellement de l’eau de pluie

 En absorbant une partie des eaux de pluie, les toits végétalisés luttent contre les inondations. Ils limitent ainsi le ruissellement au sol lors de fortes pluies. En retenant l’eau sur les toits ils freinent également la propagation des polluants dans les sols (les particules fines des gaz d’échappement par exemple).

Réduction du réchauffement des villes 

Lors des périodes de canicules, ces couverts végétaux réduisent les ‘ilots de chaleur’ que sont les bâtiments et revêtements bitumeux. Ils jouent le même rôle ‘rafraîchissant’ que les parcs installés au cœur des villes ou que les façades végétalisées des immeubles.

Baisse de la pollution atmosphérique

 Les végétaux absorbent une partie des polluants présents dans l’air et notamment les particules fines émises par les voitures.

Entretien d’un toit végétalisé

A moins que vous ne viviez dans une zone de sécheresse, votre toit nécessitera peu d’entretien. La plupart des toits végétalisés n’ont besoin d’être arrosés que quelques fois dans l’année, voire pas du tout pour certains, selon les essences choisies et le climat. Si vous avez l’intention d’installer un abri de jardin à toit plat ou en légère pente, pensez au toit végétalisé !

Ces sujets pourraient vous intéresser :

Portrait de Mélina

Portrait de Mélina

Première femme Paysagiste chez Berger Jardins, cela méritait un portrait ! Mélina, paysagiste Attirée par un métier qui lui permet de travailler en...

lire plus
Portrait de Hubert

Portrait de Hubert

Découvrez le portrait de Hubert, Conducteur de Travaux secteur Création chez BERGER JARDINS : son parcours, ce qui lui plait dans son métier... Le...

lire plus
Portrait de David

Portrait de David

Découvrez le portrait de David BALLAND, Chef de Chantier chez BERGER JARDINS depuis 24 ans. David BALLAND, Chef de Chantier David a intégré...

lire plus

Pin It on Pinterest