Quelques conseils pour bien concevoir son allée de jardin

par | 23 Oct 2017

En fonction de son utilisation, une allée ne sera pas aménagée de la même façon. C’est pourquoi il faut bien réfléchir à l’utilisation que l’on souhaite en faire.

Quel type d’allée choisir ?

Pour circuler dans le jardin, aller au potager ou traverser la pelouse, on peut prévoir un revêtement plus léger que s’il s’agit d’une allée carrossable. S’il faut circuler avec une brouette pour aller au potager par exemple, mieux vaut éviter les revêtements en gravier ! Si l’allée mène à un espace de détente pouvant recevoir du monde (terrasse, piscine, coin repos…) il est utile de prévoir une largeur qui permette à tout le monde de circuler sans se suivre en file indienne !

Comment aménager son allée ?

L’allée doit s’intégrer dans le style du jardin et mettre en valeur les végétaux plantés. Elle peut être rectiligne ou sinusoïdale pour s’adapter aux massifs.

Quels matériaux choisir ?

Après avoir déterminé l’usage de cette allée, il faut maintenant choisir son revêtement :

  • Une allée en bois doit être uniquement piétonne, elle s’intègre à tous les décors et se présente sous différentes formes (lames, caillebottis).
  • L’allée en graviers ou en béton décoratif est idéale pour des passages fréquents de piétons comme de véhicules. Les graviers s’adaptent à tous les styles de jardin en jouant sur l’aspect, la taille et les coloris.
  • Une allée en dalles ou en pavés présente divers avantages : la surface est résistante et facile d’entretien. Elle peut être à la fois carrossable ou piétonne.
  • Enfin, une allée en pas japonais placés à intervalles réguliers, forme une ligne de passage discrète et agréable.
  • Vous pouvez aussi les espacer les uns des autres, en laissant du gazon autour ou des graviers. De nombreux matériaux sont possibles : dalles ou lames en ardoise, en pierre naturelle, bois, galets…Posées de façon géométrique ou aléatoires, ces matériaux vont former une allée rectiligne ou sinueuse, au gré des envies !

Et pour structurer les allées, il faut soigner les bordures ! là encore, il existe de nombreuses possibilités de matériaux pour contenir le gazon, les cailloux ou les massifs…

L’éclairage des allées

Parce que le jardin s’utilise aussi le soir, le choix de l’éclairage est important. Il permet de baliser l’allée et de mettre en scènes les végétaux  alentour. L’idéal est d’installer des bornes de faible hauteur sur chacun des côtés ou des spots encastrés dans le sol, fixés à distance régulière. On peut aussi prévoir des spots inclinés vers le haut pour mettre en lumière les végétaux ou les arbres qui bordent l’allée.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page entrée, cours, allée.

Ces sujets pourraient vous intéresser :

Portrait de Mélina

Portrait de Mélina

Première femme Paysagiste chez Berger Jardins, cela méritait un portrait ! Mélina, paysagiste Attirée par un métier qui lui permet de travailler en...

lire plus
Portrait de Hubert

Portrait de Hubert

Découvrez le portrait de Hubert, Conducteur de Travaux secteur Création chez BERGER JARDINS : son parcours, ce qui lui plait dans son métier... Le...

lire plus
Portrait de David

Portrait de David

Découvrez le portrait de David BALLAND, Chef de Chantier chez BERGER JARDINS depuis 24 ans. David BALLAND, Chef de Chantier David a intégré...

lire plus

Pin It on Pinterest