Comment créer un jardin sec ?

Ensemble, réalisons votre jardin

Comment créer un jardin sec ?

Comment créer un jardin sec ?

 

 

Attention, jardin sec ne veut pas dire jardin aride !

Créer un jardin sec, c’est simplement le fait de choisir des végétaux qui ne demandent pas d’arrosage au-delà de la première année de plantation et qui résistent bien à la chaleur.

 

 

Fini le gazon, vive les surfaces minérales !

Créer des allées pavées ou gravillonnées : le must, les surfaces en gravier stabilisé  pour remplacer le gazon. Les allées ainsi créées peuvent également être agrémentées de traverses en bois ou en pierre pour plus d’originalité !

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les allées, consultez notre article ‘bien concevoir son allée de jardin’ 

allée gravillonnée et lauzes

Entre les allées et les massifs ou couvre-sol, vous pouvez conserver des bandes de gazon sans les tondre : vous allez découvrir une diversité végétale inattendue ! Il suffit de semer des graines de mélange dit ‘prairie fleurie’ pour enrichir encore votre palette végétale ! Vous fauchez une fois par an seulement, après la montée des graines, pour que votre petite prairie refleurisse de plus belle l’année d’après…

 

Deux exemples de pose de dalles

Les dalles en grès cérame sont posées sur galet ou sur gazon. L’interstice entre les dalles a été conservé volontairement pour un rendu plus esthétique

dalles sur galets
dalles béton

Agrandir la terrasse

Agrandir la surface de la terrasse peut également être une solution pour supprimer des zones engazonnées peu utilisées ou difficile à entretenir. On peut alors choisir de combiner le revêtement de la terrasse existante avec un autre matériau.

 

Sur cette réalisation, (photos Avant/Après)  nous avons prolongé la terrasse avec des dalles en grès cérame.

jardin avant travaux
extension de la terrasse

Comment bien choisir ses végétaux

Le principe est simple. Après la première année de plantation, il n’y a plus d’arrosage à prévoir ! le jardin sec est donc économique, respectueux de l’environnement et facile d’entretien ! En effet, en supprimant les arrosages, les herbes autour de vos plantations vont moins pousser, il y aura donc moins de désherbage à faire ! Moins d’humidité veut aussi dire moins de risques de maladies cryptogamiques, donc moins de traitements.

jardin minéral

 

Pour réussir un jardin sec il faut un terrain adapté.

 

Hélas, nous ne vivons pas sous un climat méditerranéen ! Il faut donc prévoir un sol bien drainé pour installer des espèces qui aiment la sécheresse.

 

On peut améliorer le drainage en incorporant du sable ou des graviers à la terre.

Liste de végétaux adaptés au jardin sec

Voici une liste de végétaux adaptés au jardin sec et qui ne craignent pas le froid de nos régions :

 

 

Arbres : chêne, cyprès d’Italie, figuier, mimosa (attention aux variétés frileuses), olivier, palmier, pin…
Arbustes : albizia, arbousier, althéa, bignone, buddléia, laurier-rose, buddléia, lavatère arbustif…
• Plantes à feuillages gris argenté et plantes aromatiques : armoise, marjolaine, myrte, origan, romarin, santoline, sarriette, thym…
Vivaces fleuries : alysse, aster, coquelourde, hélianthème, euphorbe, gaura, acanthe, gazania, lavande, oenothère, penstémon, perovskia, sauge, coreopsis, hémérocalles, lupin arborescent, rudbeckia, sanguisorbe, sedum, solidago…
Graminées : carex, fétuque, luzule, pennisetum, stipa, canne de Provence, miscanthus…

 

Pour certains végétaux sensibles au gel, notamment les palmiers, oliviers, lauriers roses… pensez à les protéger avec un voile d’hivernage ! Si vous êtes en altitude, mieux vaut demander conseil pour choisir les espèces les mieux adaptées au climat montagnard.

Le paillage dans le jardin
table échantillons de paillage

Pensez à prévoir un paillage au pied des plantations, cela contient la pousse des plantes indésirables, apporte une protection contre le froid & les fortes chaleur et limite l’évaporation du sol.

 

Il existe de nombreux paillages décoratifs !

Venez les découvrir sur notre jardin d’exposition. Les paillages sont mis en situation et valorisent ainsi les plantes, arbustes et arbres de notre jardin.

 

On distingue deux types de paillage, les paillages minéraux et les paillages de végétaux.

Les paillages minéraux sont à privilégier car ils apportent chaleur et drainage aux plantes méditerranéennes ! Vous avez le choix entre des galets, des graviers, des gravillons, de l’ardoise, de la pouzzolane, du verre, de la brique pilée …

 

 

Les paillages de végétaux ont l’avantage de nourrir la terre en se décomposant, il faut alors en remettre quelques années plus tard pour maintenir un couvert. Petite précaution, pensez à adapter le type de paillage aux végétaux auquel il se rapporte. C’est le cas par exemple des écorces de pins qu’il faut réserver aux plantes de terre de bruyère (azalées, hortensias, rhododendrons). Il existe de nombreux paillages de végétaux comme les copeaux ou écorces de bois, le paillis de chanvre ou de lin, les billes d’argile, les coques de fruit (fèves de cacao, noisettes, pêche, coco…).

 

Un geste simple et éco-responsable : utiliser le broyat de vos déchets verts pour pailler vos plantations.

Les photos ‘JARDINS D’EXCELLENCE’ sont de Mathieu LE GALL